Casamance : Kafountine et les iles Karones

YouTube video

Etape 4 – Casamance : Kafountine et les îles Karones

Jour 7 – Découverte des îles Karones et Kafountine

Comment aller à Kafountine ? (Le plus simple est le taxi 7 place détail plus bas)

Ziguinchor à Kafountine (2500 FCFA – 4€) – 2h30

A Kafountine, nous logeons dans un campement très familiale et chaleureux CASE MARIE ODILE (8 000-10 000 FCFA – 12-15 €, la chambre double + 1 lit avec SDB) – non loin de l’océan (10 min à pied), hôtes aux petits soins, cuisines délicieuses (mention spéciale pour les frites maison), jardin et espace commun très agréables.

Attention, Kafountine est un vrai labyrinthe entre la route principale et le campement, nous nous sommes perdus 3 fois, les routes sablonneuses se ressemblent toutes et les GPS n’arrivent pas à vous localiser. Si vous arrivez avec vos sacs dos, il vaut mieux prendre des Jakarta…

Deuxième tips : les habitants de Kafountine sont très sensibles aux salutations, dès que vous croisez quelqu’un dire « KASOUMAILLLL… » avec un grand sourire et vous serez très bien reçu.

A Kafountine, il y a une grande communauté de Baye Fall, dreadlocks, musique reggae, ambiance peace and love, bars style jamaïcains au rendez-vous !

Une des principales activités à Kafountine est de profiter de la plage, grande et sauvage, il y est très agréable d’y regarder les couchers de soleil et de s’y promener tout le long. Épave d’un navire Koréen échoué sur la plage visible à marée basse.  Elle est plutôt propre.

Kafountine est aussi un très bon point de chute pour visiter la partie haute de la basse Casamance (au-dessus du fleuve). Il y a beaucoup d’îles et de ballades en mangrove à faire.

Nous avons décidé d’aller sur les îles Karones pour la journée, nous partons en vélo (que nous avons loué au campement) de Kafountine, direction Kassel.

Compter une bonne heure de vélo pour rejoindre Kassel même si la distance n’est pas longue (nous n’avions pas des vélos de compétition + route sablonneuse, abîmée par l’hivernage).

Depuis Kassel, nous avons embarqué dans une pirogue avec nos vélos (500 FCFA pour la place + 500FCFA pour le vélo un aller). Le piroguier passe selon affluence, nous avons attendu environ 40 minutes à l’aller comme au retour.

Arrivée sur l’île nous avions pour ambition de visiter les trois villages : Hillol, Kouba, Mantat..

Mais, le chemin y est très sablonneux, le soleil de plomb et la chaleur torride fait que nous nous arrêtons épuisés au premier village 3h plus tard. Sur place, pas de restaurant, juste une boutique.

Nous avons déjeuné avec le chef du village et sa famille, du riz et du poisson (en laissant bien sûr une participation financière). Nous remercions infiniment les habitants de nous avoir accueillis dans leur village et partagé avec nous ce moment unique !

Les îles Karones sont connues pour la chambre indienne (cannabis), il y  a tous les ans un festival pour célébrer la saison de la chambre au mois de février. A cette période de l’année, les villageois accueillent les visiteurs chez eux !

Tips :

-Utiliser Maps Me plutôt que Google Maps, les routes y sont plus détaillées. Et télécharger la carte avant de partir car peu de réseau dans cette région.

-Pour le vélo, aucun loueur professionnel n’était ouvert car nous n’étions pas en période touristique, mais il est préférable de louer des VTT bien entretenus pour faire ce genre de trip ou en jakarta (maximum 1000 FCFA – 1,5€ par personnes)

De retour à Kafountine, nous passons par le port, activité économique principale de la ville.

Nous assistons au retour impressionnant des énormes pirogues de pêche (vers 18h) !  Spectacle magnifique à ne pas manquer si vous passez par cette ville !

Autres chose à voir depuis Kafountine :

  • Presqu’îles des oiseaux
  • Village d’Abéné

8 réflexions sur “Casamance : Kafountine et les iles Karones

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *