Le merveilleux Archipel des Bijagos et son ile principale de Bubaque 🌴

YouTube video

Jour 3 – La deuxiĂšme Ă©tape Archipel des Bijagos et l’Ăźle de Bubaque

L’archipel des Bijagos est l’attraction principale de GuinĂ©e-Bissau.
En effet, il s’agit du plus grand archipel au monde avec environ plus de 70 Ăźles. Il s’agit d’une des mers au monde avec le plus de variĂ©tĂ© de poissons et on peut trouver dans les iles des tortues, des hippopotames (trĂšs difficiles d’accĂšs), des dauphins, des Djikindors (prononcĂ© ziguindor, on vous rĂ©serve ça pour le dernier article)

Ca y est on part !

AprĂšs une attente de 2 nuits Ă  Bissau, il Ă©tait temps de prendre la mer pour l’archipel des Bijagos.
Mais attention, de nombreuses péripéties nous attendez.
On vous détaille tout ça dans cette article.

Comment aller Ă  Bubaque et l’archipel des Bijagos ?

Pour rejoindre l’archipel depuis Bissau en bateau, plusieurs options :

  • Prendre le Ferry : 15 000 FCFA (4h) Compagnie maritime Consulmar.
    Attention, le bateau ne passe pas tous les jours de la semaine et les horaires sont variables selon les marées.
  • Pirogue dite « speed boat » – 4000 FCFA, plutĂŽt pour le retour depuis Bubaque, n’avons pas eu cette info Ă  l’aller au port de Bissau
  • Faire appel Ă  un taxi boat privĂ© : 60 000 FCFA – 100 000 FCFA
  • Trouver une pirogue de marchandises ou de pĂȘcheur au port de Bambim – port de pĂȘche artisanale (y aller en taxi – 500 FCFA depuis le port principal de Bissau) – Prix de l’aller en bateau de pĂ©cheur – 2500 FCFA
    Demander s’il y a une pirogue qui part pour Bubaque aux pĂȘcheurs.

Notre aventure en mer

Pour l’aller, nous avons choisi cette derniĂšre pour un dĂ©part Ă  4h du matin.
Les pĂȘcheurs nous ont accueilli chez eux juste derriĂšre le port, pour patienter jusqu’à 4h du matin et se reposer avant le dĂ©but du voyage. TrĂšs beaux moments d’échanges autour d’un Ataya (ThĂ© sĂ©nĂ©galais que l’on retrouve aussi en GuinĂ©e et dans la rĂ©gion Ouest Africaine).

Une pensée pour notre hÎte Ebou qui a été trÚs sympa !

Ainsi, nous avons commencé le départ donc sous un ciel étoilé, bercés par les vagues nous avons pu continuer notre nuit confortablement installés sur des sacs de riz (notre pirogue était plutÎt spacieuse pour 7 personnes et pas beaucoup de marchandises, mais vous pouvez vous retrouvez avec du bétails et plus de monde..).
RĂ©veillĂ©s ensuite par le lever du soleil au grand large, attention ça tangue, et encore la mer Ă©tait plutĂŽt calme, personnes souffrant du mal de mer s’abstenir.

Cependant, la traversée devait durer 5h. Mais cela a été beaucoup plus long que prévu.
En effet, nous sommes restés bloqués sur un banc de sable pendant prÚs de 3h et avons dû attendre que la marée remonte pour repartir.
Cette petite aventure n’était pas si dĂ©sagrĂ©able, nous avons nagĂ© autour de la pirogue, dans des eaux cristallines, et l’équipage de la pirogue ont trouvĂ© dans les alentours un beau poisson et un requin qu’ils ont ensuite cuisinĂ© et dĂ©gustĂ© directement sur la pirogue !
Une aventure de 11h mémorables !

Anecdotel’apĂ©ro en pleine mer : les guinĂ©ens boivent du vin, que ce soit Ă  bord d’une pirogue de pĂȘcheur, une pirogue publique ou dans le ferry. DĂšs que le moteur dĂ©marre, ils sortent verres et briques de vin rouge ! Et c’est parti pour l’apĂ©ro (quelque soit l’heure) !

Peut ĂȘtre pour Ă©viter d’avoir le mal de mer 


Que faire/voir Ă  Bubaque – Archipel des Bijagos ?

Bubaque est le point de chute des Bijagos, de cette Ăźle vous pourrez ensuite prendre d’autres pirogues ou bateaux pour visiter les Ăźles se trouvant plus loin. C’est aussi le « centre Ă©conomique » de l’archipel. 

L’üle est trĂšs agrĂ©able, les locaux y sont accueillants, plusieurs belles plages et animĂ©es le week-end. Beaucoup de GuinĂ©ens s’y rendent le weekend pour y faire la fĂȘte et profiter des belles plages. Les ferry sont pleins ! 

Le contact Ă  avoir sur l’Ăźle est George (qui se trouve Ă  la grande antenne vers le port), il est super sympa et il saura vous aider ! Les coordonnĂ©es Ă  copier-coller dans google maps 11.297810052736983, -15.827815750067572.

Il loue des vélos, des tentes, connaßt des guides, et toutes les heures de départ des pirogues de la semaine.

Activités:

  • VĂ©los : 5 000 FCFA le vĂ©lo par jour. Vous pouvez aussi les louer pour visiter une autre Ăźle Ă  vĂ©lo.
  • Plages : 3 belles plages Ă  Bubaque :
    • Bruce : Plage Ă  l’autre extrĂ©mitĂ© de l’ile, compter deux bonnes heures de vĂ©lo pour y arriver mais chemin agrĂ©able, sur une route en  bitume on croise des villages traditionnels avec des anacardiers (arbre de la pomme et noix de cajou).
      La plage de Bruce est grande, propre et s’étend sur des km, sable blanc, eau clair. Parfait pour piqueniquer. HĂŽtel qui fait aussi restaurant. 
      Vous pouvez si vous avez de la chance voir des dauphins depuis la plage (voir la photo) ! 
  • Cabrousse / Bijante : Aller jusqu’au village de Bijante et bifurquer sur la gauche, 30 Ă  40 min du port Ă  pied. Demander aux habitants. La plage est visible sur Maps.me (app indispensable avec des cartes Ă  tĂ©lĂ©charger et utilisable sans internet).
    Plage coup de cƓur de l’üle. Le sable est roux, l’eau est cristalline. Il y a la mangrove et les palmiers. C’est un festival de couleur. 
  • DerriĂšre l’aĂ©roport pour le coucher de soleil et l’apĂ©ro

Nous n’avons pas pu y aller, accĂšs bloquer Ă  cause du covid. Mais il parait qu’il y a bonne ambiance avec petit concert le soir sunset time. 

  • Plein d’autres plages sauvages si vous tentez le petits chemins. Regardez sur Maps me 
  • DĂ©part vers d’autres Ăźles : Comme pour venir Ă  Bubaque plusieurs formules possibles. Soit en speed boat privĂ© et ça coute un bras, ca dĂ©pend de la destination. Cela peut ĂȘtre intĂ©ressant si vous ĂȘtes nombreux (minimum 40 000 FCFA). Soit en pirogue publique est la ça coute rien du tout 1000 FCFA. 

Attention bien demander Ă  Georges les horaires heure et jours de dĂ©part / retour tous les jours. Le plus souvent ce n’est pas rĂ©gulier et ça peut changer en fonction des marĂ©es. 

OĂč se loger/dormir Ă  Bubaque ?

Vous avez le choix !
De notre cÎté, nous sommes allés chez Melchior, Saldomar !

Attention sur Maps Me c’est indiquĂ© Ă  Bijante, mais c’est Ă  5  min Ă  pied du port en montant sur la droite.

Format chambre d’hĂŽte, le lieu est cosy, accueillant, et amĂ©nagĂ© avec goĂ»t avec une vue incroyable sur les Ăźles. Parfait, pour se reposer d’un long pĂ©riple avec un livre dans un des hamacs.
AccÚs plage direct. 3 chambres seulement, donc il vaut mieux réserver avant !

Chambre spacieuse avec douches (16 000 FCFA) + petit déjeuner. Toilettes communes.(Tarif COVID peut etre plus en période habituelle)
Repas du soir excellent avec un menu en fonction de la pĂȘche et du marchĂ© du jour Ă  6 000 FCA. Pizza sur demande.
Nous y avons passĂ© trois nuits . Seul bĂ©mol, l’accĂšs WIFI est limitĂ© et Melchior, l’hĂŽte est quelqu’un avec une forte personnalitĂ© qui parle beaucoup il faut l’avoir en tĂȘte.

Il existe d’autres adresses, avec piscine « Les dauphins », festif « Mango Lodge » 

A l’autre bout de l’üle, plage Bruce, il y a un hotel, qui donne directement sur la plage
Chambre entre 25 000 FCFA – 45 000 FCFA.

Pour les grands  aventuriers, vous pouvez aussi bivouaquer sur les plages de l’üle.
Location de tentes possible avec Georges 5000 FCFA la nuit

 Les restaurants oĂč manger Ă  Bissau

  • Mango Lodge : prix correcte (3000 – 5000 FCFA le plat), copieux
    Discutez avec la patronne « Mimi », elle est pleine de bonnes idées pour votre séjour et arrangeante.
    Attention elle vous dira que c’est dangereux ou qu’il faut amener des cadeaux sur les iles. George qui vient de canhabaque nous a dit que tout Ă©tĂ© tranquille ce qui Ă©tait le cas aucune obligation et c’est trĂšs accueillant.
  • Restaurants tradi au niveau du port : (500-1000 FCFA le plat), riz et poisson, sauce rouge (nom rouge)
  • Boulangerie au niveau du port : baguettes pour se faire des sandwichs avant une balade
  • Saldomar : 6000 FCFA mais le repas est de trĂšs bonne qualitĂ©
  • Restaurant des hotels

La suite de l’aventure

AprĂšs Bubaque, nous avons optĂ© pour 3 nuits de bivouac Ă  Canhabaque sans guide. Nous n’avions pas vraiment le choix de faire moins de 3 nuits car il n’y avait pas de pirogue de retour avant. 

Ce fut encore une expérience extraordinaire. on vous raconte tout dans le prochain article

Rappel de quelques conseils

  • Budget: pour 2 semaines nous avons dĂ©pensĂ© Ă  peu prĂšs 500€ tout compris par personne. Selon vos activitĂ©s ou les logements que vous prendrez cela peut aller jusqu’Ă  1000€. il y en a pour tous les budgets.
  • Temps: pour bien profiter il faut environ 10 jours. Notamment car pour les iles Bijagos il n’y a pas de dĂ©parts tous les jours et en GuinĂ©e-Bissau les trajets sont trĂšs longs.
  • Monnaie: Pour information, 10 000 FCFA = 15€ // 600 FCFA = 1€. En GuinĂ©e Bissau, les francs CFA sont utilisĂ©s vous serez donc tranquille si vous venez du SĂ©nĂ©gal ! Sinon vous aurez de nombreuses banques Ă  Bissau mais sur l’archipel des Bijagos peu de moyens de retirer du liquide. (une personne fait des transferts d’argents vers un compte au Royaume-Uni, on a pas testĂ© mais il vaut mieux Ă©viter je pense).
  • TempĂ©rature: IL FAIT CHAUD mais c’est tenable pensez Ă  bien acheter de l’eau et vous munir de Lifestraw si possible pour dĂ©panner.
  • Wifi/Infrastructure: le Pays dispose de mauvaises infrastructure en gĂ©nĂ©ral, le wifi n’est pas le meilleur et pas disponible partout. Pour en avoir (Bissau : Restaurant Kalliste, Bubaque : Mango Lodge). Pour internet, on vous conseil de prendre une carte Ă  Bissau –> Entre 500 FCFA et 1000 FCFA pour des premiers prix pour recevoir au moins des appels.
  • Dans ma valise j’ai … : De l’anti moustique, un « sac Ă  viande » Decathlon, des affaires d’Ă©tĂ©, lunettes casquette, crĂšme solaire, une lampe frontale, une Lifestraw

Si vous avez aimĂ© ou que vous avez d’autres conseils Ă  partager n’hĂ©sitez pas Ă  commenter l’article ou rejoindre la page facebook ou nous suivre sur Instagram @jeanmichelvoyage

5 réflexions sur “Le merveilleux Archipel des Bijagos et son ile principale de Bubaque 🌴

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *