Etape 9: Matera, la ville incroyable qui a traversé les siècles

Matera a été la dernière étape de notre road trip. Parfait pour finir notre périple en beauté.

Pour s’adapter à la météo capricieuse du mois d’avril, nous avons décidé de faire une nuit de moins à Taranto pour en faire une de plus à Matera.

Quand on arrive à Matera on a forcément un petit effet « Oh Whaou », quand on découvre le panorama tant particulier et les spectaculaires sassis.

Cette ville serait une des plus anciennes au monde avec des traces de civilisation datant du Paleolithique.

C’est quoi un Sassi ?

Un Sasso des Sassi, voilà le nom des habitations troglodytes antiques et désormais pour la plupart réhabilitées.

Il s’agit donc des maisons traditionnelles de cette région et particulièrement de Matera où l’on dormait dans une pièce principale creusée dans la grotte avec le détail parfois.

Mis en scène dans un célèbre livre « Le Christ s’est arrêté à Eboli » de Carlo Levi, les Sassi et Matera ont été qualifié de honte nationale et sont réhabilitées depuis les années 1950.

Désormais, la ville est en très bonne état ainsi que les habitations pour les locaux et les touristes.

Comment se rendre à Matéra ?

En bus ca sera plus simple.

Réserver votre billet de bus et trouver l’horaire qui vous arrange sur Omio.
https://www.omio.com/buses/italy

Vous pouvez trouver des billets à 3-4 euros pour rejoindre Bari (hors saison).

Conseil : réserver en avance, les prix fluctuent en fonction de l’offre et de la demande pour les bus et peuvent doubler.

En voiture si vous avez loué une

Où se loger à Matera ?

Réserver en avance votre logement à Matéra (même hors saison), la ville est une vraie usine à touristes et les logements sont pris d’assaut. Si vous voulez faire des économies, trouvez un logement type B&B dans la « nouvelle ville » plutôt proche.

Nous avons fait deux nuits à deux endroits différents :

Première nuit : justement dans la nouvelle ville, B&B, immeuble plutôt récent avec ascenseur, appartement transformé en 3 chambres à louer, pas de cuisine, salle de bain perso (environ 50 euros la nuit pour deux personnes). 

Deuxième nuit : En auberge de jeunesse, Sassi of Matera, qu’on ne recommande pas, à fuir !
Avis hyper négatifs (qu’on avait pas pris le temps de checker sur Google) certains parlent de punaises de lit. Les chambres dortoirs sont minuscules, les douches aussi, pas de douches hommes / femmes, très peu d’intimité et de places pour ses affaires. C’est vraiment juste pour y dormir et encore il faut en avoir envie !

Que voir et que faire à Matéra ?

A Matera vous allez en prendre plein les yeux !

Se balader dans la ville et les Sassis de jour comme de nuit !

N’hésitez pas à faire la ville de long en large en travers, admirer la ville sous différents points de vues, d’angles, à différents moment de la journée. Descendre jusqu’au rempart puis remonter.
La ville est magnifique à tout heure, mention spéciale à la tombée de la nuit quand toutes les lumières commencent à s’allumer.

Comme dans les autres villes, vous pouvez payer des billets combinés, pour visiter certaines églises ou sasso payants à l’entrée.
Nous avons passé encore une fois notre tour. La richesse du paysage se trouvant dehors. Les infos du guide du routard faisant largement l’affaire en complément pour les info historiques du lieu.

Aller de l’autre côté pour admirer la vue sur Matera

Une fois que vous avez bien sillonné les sassis de la ville, vous pouvez passer de l’autre côté du ravin, sur la montagne d’en face. Il suffit de descendre, de passer un pont à L’indiana Jones très instagramable (Ponte Tibetano della Gravina), il y a souvent bouchon car tout le monde y prend sa photo, puis de remonter. Une fois en face, vous allez passer par des sortes de grottes avec un magnifique point de vue sur la ville de Matera. En remontant complètement tout en haut, vous arriverez sur le plateau de la montagne, avec également un point de vue (belvedère) sur la vallée époustouflant. De ce plateau, vous pouvez retourner à Matera en bus / navette / taxi (ils attendent souvent là) ou repartir pour une marche par un autre chemin.
Il est aussi possible d’accéder à ce belvédère en voiture.

Nous avons choisi la deuxième solution et sommes descendus par un autre chemin, puis remontée en direction de l’église Chiesa Rupestre della Madonna delle Vergini un autre en contournant la ville. Le début de cette balade était très bucolique, avec petit ruisseau à traverser, petite église, une grande carrière … mais la fin un peu moins (retour sur voie rapide vers la ville). N’hésitez pas à traverser même si vous voyez terrain privé


Du plateau principal, d’autres randonnées partent, se renseigner si vous êtes des adeptes de la marche.
La visite de la ville de Matera et la colline d’en face + la balade nous a pris une bonne journée.

Faire la balade avec les oeuvres de Dali

Il y a un grand tour de la ville historique qui est orné d’oeuvre du célèbre Dali à ne pas manquer.

Vous trouverez facilement les oeuvres et le chemin sur google maps.
Le plus simple est de demandé à l’office du tourisme sur la Piazza Vittorio Veneto où se trouve l’oeuvre ci-dessous

Vous pouvez aussi faire le musée dédié.

Restaurants où manger à Matera ?

Comme pour les logements, il faut réserver son restaurant à Matera (même en basse saison), tout est vite complet et pour les adresses qui n’acceptent pas les réservations, les gens font la queue dehors.

Pour les midis, on vous conseille de vous faire votre propre sandwich avec les merveilleux produits locaux : du bon jambon, de la bonne mozzarella fraîche que vous pouvez tout simplement trouver en petite supérette rayon traiteur, ca nous a souvent dépanné au cours du séjours.

Supermecato Supemere : vous composerez votre sandwich (pucce) avec les ingrédients de votre choix pour 3 euros environ. Un picnic 4 étoiles. 

Osteria Malatesta : Les restaurants indiqués dans le guide du routard sont sûrement tous très bons, mais nous sommes tombés ici sur un qui on va dire était correct mais n’était pas notre meilleure expérience du séjour.
Les autres restaurants indiqués dans le guide du routard étaient tous complets. 

Trattoria Lucana : Une Osteria traditionnelle, sans réservation, les personnes font la queue dehors, pour attendre le prochain service car dès l’ouverture toutes les tables sont prises d’assaut. Service efficace, très bon rapport qualité / prix, excellent primi, mais pas non plus d’effet wahou. Nous étions à la fin de notre voyage, il nous en fallait plus pour nous impressionner peut-être. 

Glacier tres bon : I Vizi degli Angeli Laboratorio di Gelateria Artigianale

15 min de queu (un peu comme tout finalement à Matera) pour obtenir sa glace mais pas de déception, les goûts sont originaux, avec des noms drôles et les glaces sont très bonnes.

Que faire dans les alentours de Matéra ?

Le deuxième jour nous avons décidé de sortir à pied des murailles de Matera pour découvrir les alentours. Grottes naturelles, précipices, vieilles églises. Sympa mais pas incroyable. Nous avions surtout envie de marcher. Heureusement pour le retour, nous avons fait du stop et un italien s’est arrêté pour nous déposer à Matera, sinon on y serait encore 

Le second jour, nous sommes partis à pied du sud de Matera en direction du Parco dei Monaci

Il faut passer par la gauche et longer le long des falaises.
Nous nous dirigions grâce aux cartes téléchargées hors ligne de Maps.me.
Parfois vous devrez traverser des champs privés mais allez y vous n’aurez pas le choix.

Sur la route vous verrez:

  • Chiesa Rupestre di San Nicola all’Ofra: on ne l’a pas fait mais ça avait l’air très sympa
  • Grotta dei Pipistrelli
  • 3 villages rupestre après la grotte: Ils ont top notamment le dernier ou nous avons mangé. Il y avait une corde pour éviter que les vaches y aillent mais franchisez là

D’autres lieux plus loin:

Fin de notre Roadtrip dans les Pouilles:

L’aventure dans les Pouilles se termine. Nous sommes ensuite retourné à Monopoli en prenant un bus.
Le trajet Monopoli-Aeroport de Bari se fait très bien.

En espérant vous revoir pour de nouvelles aventures !

N’hésitez pas à commenter ou nous rejoindre sur Instagram @jeanmichelvoyage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.