Road Trip Sénégal – Casamance & Pays Bassari

YouTube video

Comment y aller ?

1ère étape – Pays Bassari

2ème étape – Casamance

Depuis Dakar 3 options:

  • En voiture : Si vous avez votre voiture ou si vous louez (entre 45-60 000 FCFA – 70-100€/ jour de location + 775 FCFA/L) –> Attention les routes sont parfois très abîmées
  • En Avion : Uniquement pour la Casamance (60 000 FCFA – 100€ A/R). Après utiliser les taxis 7 places
  • En Bateau : Liaison Maritime Dakar / Ziguinchor avec stop île de Karabane. Voyage de nuit pour l’aller, location de cabine de 2 à 8 personnes ou siège simple. Bien se renseigner sur les horaires et jour de passage de la chaloupe (à l’embarcadère de Dakar, car site de la compagnie maritime : COSAMA, pas souvent à jour). Acheter les tickets en avance car le bateau est souvent plein. Le retour est en journée, n’est pas conseillé pour les sensibles du mal de mer.
  • En transport en commun: Dem Dickk + taxis 7 places pour des sauts de puce –> Dakar / Tambacounda : 9 000FCFA – 14€ (plus de détails ci-dessous)

Que faire au Sénégal:

  • Casamance (ce RoadTrip)
  • Pays Bassari avec le Parc National del Niokolo-Koba (ce RoadTrip)
  • La petite côte avec Saly, la Somone, Toubab Dialo, Popenguine (Article à venir)
  • Dakar et ses alentours (Article à venir)
  • Saint-Louis

Nous sommes partis pour un Road Trip de 16 jours dans le Sud du Sénégal au départ Dakar. C’est le temps nécessaire pour bien profiter du Sud d’Est en Ouest. Pour information, nous avions pris le traitement anti-paludien pour cette zone (Malarone).

Les paysages sont magnifiques et la zone est riche culturellement. Les locaux sont très agréables et accueillants. Aucun danger niveau sécurité, il faut simplement être vigilant et ne pas avoir de signe de richesse extérieur.

Enfin, nous avons suivi l’itinéraire suivant:

Plus de détails plus bas…

Quel budget ?

Ce retour d’expérience est pour les petits à moyens budget avec confort minimum. Environ 250 000 FCFA (340 euros) par personne (hors transport aller – retour) pour 16 jours. 

Taux de Change ?

Le taux de change est constant !
Pour avoir des repères : 1000 FCFA = 1,5€ / 700 FCFA = 1€ (environ)

Où dormir ? 

Les campements : Plusieurs cases individuelles autour d’un espace de vie commun pour les repas. Le prix de la nuit varie entre 6 000 FCFA à 10 000 FCFA – 10 à 15€, chambre double ventilée, moustiquaire, avec sanitaire et douche, sans petit déjeuner, avec eau (parfois dans un seau) et électricité (quelques fois coupure la nuit selon village).

Prévenir le matin pour le soir de votre arrivée, surtout si vous souhaitez y manger.

A savoir : il n’y a pas vraiment de milieu de gamme. Si on souhaite plus de confort (ex piscine), on passe rapidement à 25 000 – 30 000 FCFA – 40€ / 50€ la nuit.

Où manger ? 

Le meilleur rapport qualité prix et le plus simple est de manger dans les campements. 1500 FCFA à 3500 FCFA – 2 à 5€ par repas (Yassa poulet, thiéboudienne …) . Petit déjeuner 1500 FCFA (se résume souvent à thé / café / pain et beurre, œuf sur demande). Si il n’y a pas de cuisine, les gérants peuvent commander pour vous.

Si vous avez du temps à tuer dans les gares routières ne pas hésiter à tester les succulents sandwichs préparés sur le pouce entre 500 FCFA à 1500 FCFA (omelettes, viandes, haricots rouges, thon…). Vous pouvez aussi tomber sur de bonnes surprises comme des petites cantines avec thiéboudienne pour 500 FCFA – 0.80€.

Tips : Avoir sur soi une boite de thon, quelques fruits, des vaches qui rit, couteau et fourchette peut dépanner si on arrive dans un village reculé avec peu de stock de nourriture. Il sera souvent possible d’acheter du pain pour compléter.

Thiéboudiène – Gare routière de Kafountine

Comment se déplacer ? 

Dakar – Tambacounda : Départ Dem Dickk à 8h, le mardi, vendredi, et dimanche , TERMINUS liberté 5  (9 000 FCFA – 14€), arrivée à 16h.

  • Les Dem Dikk, LA bonne affaire : rapide (460 km en 8h, 2 pauses chronométrées, autoroute à péage), économique, ponctuel et confortable, la clim y est même un peu trop forte. Pas de coût supplémentaire pour les bagages.

Conseil : Arrivez 1h en avance pour être sûr d’avoir une place, achat du billet au guichet du terminus ou possibilité via Orange Money en avance sur leur application (quand elle marche).

Vérifiez sur le site les jours de départ ! La société de transport est en cours de transformation donc les horaires peuvent varier. Site en construction

  • Le Taxi 7 places, (Taxi commun, taxi brousse selon appellation) sera votre meilleur ami :

Vous allez voyager LOCAL à condition de mettre son confort de côté mais le combo place dans le coffre, 40°, route avec nids de poule est plein de sensations, de rencontres.. et de surprises (mention spéciale pour les trajets de nuit) !

Se rendre dans les gares routières appelées aussi GRAND GARAGE pour trouver son taxi.

Le principe est simple : le taxi part une fois que les 7 places sont achetées. Donc possibilité d’acheter des places pour que le taxi se remplisse plus vite (les autres voyageurs sont parfois partants pour partager les frais). Le temps d’attente peut être long… éviter les heures creuses pour le départ (milieu d’après-midi, vendredi heure de prière, après 17h). Le matin vers 8h -9h est donc à privilégier car plus de trafic + jours de marché.

Tips : Une gare routière est un village dans la ville, profiter du temps d’attente pour faire des achats. Déjeuner et petit-déjeuner.. Une fois le taxi parti, il n’y aura plus de pause.

En période de covid, masque obligatoire dans les transports communs. Nombreux contrôles.

Les prix sont fixes, vérifiez que vous payez bien le même prix que les autres voyageurs. Mais généralement pas de négociation. Seulement sur les bagous (bagages), ne pas payer plus de 500 FCFA par pièce. Vous êtes inscrits sur le registre de la voiture (numéro de téléphone, nom, prénom) avant départ, vérification d’ID.

Taxi 7 places à Kedougou
  • Tambacounda à Kédougou : 6 000 FCFA – 10€ (3h)

La route passe par la réserve du NIOKOLO KOBA, ouvrez les yeux, possibilité de voir des animaux sur le bord de la route (surtout des singes).

  • Kédougou à Dindéfélo : 2500 FCFA – 4€ (1h30)

-Taxi inta-ville : 500 FCFA pour chaque course (Tambacounda, Kédougou, Kolda)

Autres moyens de transport :

  • Les trois-roues, taxi bagages : pour des petites distances, pas très confortable.
  • Les Jakartas (moto) : Pratique avec sac de road trip et pour se déplacer dans les zones sableuses, (attention aux brûlures avec les pots d’échappement qui sont le plus souvent sans protection !)
  • Le stop : peut dépanner sur de petites distances en saut de puces pour aller de village en village, presque impossible pour de longs trajets. Comme partout, ça dépend sur qui on tombe !
Taxi 3 roues

Sécurité : RAS… comme ailleurs au Sénégal. Très safe, zone touristique. Le seul danger est l’état des routes qui sont parfois très abîmées après l’hivernage.

Palu : Zone à Palu surtout période hivernage, préférable de prendre un traitement.

Pour la prochaine fois :

  • Réserve naturelle du Niokolo Koba : y passer une nuit. Fermée pour le moment pour cause de Covid. Privilégier la saison sèche pour mieux observer les animaux près du fleuve
  • Mako : Visiter les mines d’or et observer les hippopotames
  • Fongolimbi : randonnées avec dénivelés et cascades, guide obligatoire

Dans son sac, on a toujours avec soit :

  • Une lampe poche / frontale : coupure d’électricité courante
  • Un couteau suisse
  • Une fourchette
  • Un K-way
  • Une batterie portative

Des choses à compléter ? D’autres retours d’expériences ? des avis différents ? Lâche ton com’ !

Suite de l’aventure :

3 réflexions sur “Road Trip Sénégal – Casamance & Pays Bassari

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *